Jean-Baptiste Shelmerdine

Né le 20 février 1983, Jean-Baptiste Shel­mer­dine s’in­té­resse dès l’ado­les­cence au théâtre. Il entre­prend par la suite des études de photo­gra­phie et d’his­toire de l’art, avant de se lancer dans l’ap­pren­tis­sage de l’art drama­tique.

Le jeune homme est égale­ment attiré par la musique et apprend à jouer du piano et du violon, allant jusqu’à compo­ser ses propres morceaux. Inspiré par le jazz et le blues de Billie Holi­day ou encore par la house-music, Jean-Baptiste se tourne vers des logi­ciels de musique digi­tale afin d’ob­te­nir les tona­li­tés qu’il recherche. Alliant son goût du cinéma à ses mélo­dies, les chan­sons du jeune homme deviennent de véri­tables petits films où chaque détail a son impor­tance.

Sur les écrans, Jean-Baptiste appa­raît d’abord dans Central nuit en 2002 et dans Bien­ve­nue chez les Rozes, long-métrage sorti en 2003 et au casting duquel figure Carole Bouquet. Il est égale­ment à l’af­fiche de Poticheen 2010 de François Ozon où il incarne Robert Pujol jeune et d’Un mari de trop la même année, aux côtés d’Alain Delon.

En 2007, il intègre la série Une famille formi­dable : alors que sa colla­bo­ra­tion ne devait durer qu’un an, il s’ins­talle dans le rôle du fils à papa pour quatre saisons. Depuis 2012, on le retrouve chaque soir dansNos chers voisins, série humo­ris­tique diffu­sée sur TF1 après le jour­nal télé­visé, dans lequel il incarne Alex.

Pin It on Pinterest